Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture…

Avoir un élevage d’animaux à gérer peut s’avérer assez ardu au fil du temps. De ce fait, il est plus important pour les débutants de bien peser le pour et le contre avant de se lancer dans cette aventure. Bien connaître le terrain est un prérequis dans tout domaine, et l’élevage de poule ne fait pas exception à cette règle. Si l’élevage de poules vous intéresse et si vous à la recherche de réponses à vos questions, tout est dit dans les lignes à suivre.

Les races de poules

Il existe des animaux qui, bien qu’appartenant à la même espèce, se différencient par certaines caractéristiques. En fonction du type d’élevage que vous souhaitez développer, différentes races de poules peuvent alors convenir. Sur le marché, vous trouverez vraiment de tout. En termes de races de poules, il est facile de s’y perdre, tellement le nombre est ahurissant.

À titre d’exemple, on peut citer la poule Soie, le Plymouth, le Leghorn, le Brahma, la poule du Sussex, la Hollandaise huppée, l’Ameraucana, le cemani ou encore le Rhode-Island. Et ce ne sont là que quelques noms parmi tant d’autres. Si l’on devait se limiter dans le cas présent uniquement au top 10 des poules pondeuses, la liste serait tout autre. Et dans ce cas, on parlerait alors de :

  • La poule rousse (poule fermière) ;
  • La Harco ;
  • La Vorwerk ;
  • La Sussex ;
  • La Gournay ;
  • La Coucou de Rennes ;
  • La Marans ;
  • La Gâtinaise ;
  • La Géline de Touraine ;
  • La Wyandotte.

L’élevage de poules

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les races de poules, il serait temps d’aborder le sujet de l’élevage. Sur ce point précisément, il faut savoir que les motivations d’un éleveur peuvent varier comparativement à celles d’un autre. Une personne peut faire l’élevage de poules dans l’unique but d’avoir une collection de plusieurs espèces.

Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture...

Dans le même temps, une autre personne le fait dans le but de récolter des oeufs. Et sur ce point, il peut le faire à titre privé ou alors en faire le commerce. Au final, ils élèvent tous à leur manière des poules, et de ce fait, un minimum d’attention est requis. Avant de démarrer cette activité, il faut se renseigner sur le prix auquel sont vendues les poules, et ce, d’une race à une autre.

Connaître leur durée de vie n’est pas non plus une donnée négligeable. En parallèle, recueillir les avis de professionnels du domaine peut s’avérer payant, et l’un des points les plus importants est l’espace à disposition. En effet, vous devez avoir un espace conséquent pour pleinement lancer cette activité.

Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture...

L’alimentation d’une poule

Disposer de quelques hectares n’est pas une fin en soi quand il s’agit de l’élevage de poules. Cette activité ne peut être viable si vous n’êtes pas en mesure d’assurer une alimentation convenable pour les poules. De ce fait, il faut, en premier lieu, se renseigner sur l’alimentation des poules : les produits conseillés ainsi que ceux à éviter doivent être connus.

Si vous vous demandez encore ce qu’une poule peut bien manger, sachez que ce n’est pas bien compliqué. Les poules se nourrissent de presque tout ce qui se trouve sur leur passage, y compris les détritus. Cet aspect de leur alimentation en fait de vrais nettoyeurs d’extérieur. Toutefois, il faut prendre ce côté vorace avec des pincettes, car tout ne peut être ingéré. Veillez donc à leur fournir des rations de graines assez conséquentes par jour ainsi que beaucoup d’eau.

Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture...

On ne le soulignera peut-être jamais assez, mais l’eau est très importante dans leur alimentation. Les poules se nourrissent aussi d’insectes, ainsi que des vers généralement présents dans la farine et autres aliments. Des morceaux de jambons, des insectes séchés, du gâteau pour poules, des bouts de fromages font partie des aliments recommandés. Par contre, des produits comme le chocolat, le pain, les frites et légumes, les haricots secs, le sucre ou encore le sel sont à proscrire de leur alimentation.

Les soins nécessaires

Qui dit animaux, dit forcément entretien qui conduit à l’étape des soins. À l’instar d’un animal de compagnie comme un chien ou un chat, la poule peut avoir besoin de soins. C’est pourquoi il faut toujours les faire suivre par un vétérinaire, car on ne sait jamais ce qui peut arriver.

En plus des soins qui sont prodigués par le vétérinaire, il faut aussi prêter attention à son alimentation. Pour ce faire, il existe différents types de produits alimentaires. Mais, hormis l’aspect de la santé, un autre aspect nécessite toute votre attention. Il s’agit de la sécurité des poules.

La sécurité des poules

Comme il en a été fait mention à maintes reprises, élever des poules requiert de déployer un minimum de moyens. Autrement dit, il faut mettre la main à la poche. Avoir plusieurs poules requiert de disposer de suffisamment d’espace pour pouvoir les élever. De plus, cet espace peut être considéré comme le jardin personnel où ils sont libres d’aller et venir.

Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture...

Toutefois, il ne faut pas les laisser à l’air libre. Vous devez veiller à les garder en sécurité, et dans cette optique, la construction d’un enclos est plus qu’évidente. Non seulement un enclos empêche vos poules de s’enfuir, mais cela permet aussi de les maintenir en sécurité. Cela vaut notamment pour les attaques extérieures qui peuvent provenir de prédateurs tels que les renards ainsi que d’autres carnivores.

Les accessoires à avoir

S’occuper de poules ne se fait pas du jour au lendemain. Cela demande de la préparation, et bien entendu, il faut être bien équipé pour s’en occuper. À cet effet, il est à noter que différents accessoires doivent figurer dans un poulailler digne de ce nom.

  • Des abreuvoirs ;
  • Un ou des accessoires à picorer ;
  • Une ou des couveuses automatiques ;
  • Des mangeoires ;
  • Des mangeoires anti-nuisibles ;
  • Des mangeoires fait-maison ;
  • Une mue ou une cage sans fond ;
  • Un perchoir balançoire.

En fonction du nombre d’hectares à disposition et du nombre de poules élevées, les besoins en accessoires peuvent alors varier.

Tout savoir sur les poules : races, soin, élevage, nourriture...